HYPERHIDROSE

   

Les personnes affectées souffrent d’une transpiration plus abondante que ce dont le corps aurait normalement besoin pour maintenir une température normale. Cette affection touche près de 3% de la population.

L’hyperhidrose affecte la productivité au travail, la confiance, le confort social, le bien-être émotif et les choix d’habillement. Des études démontrent que l’hyperhidrose affecte la qualité de vie de façon similaire ou davantage que d’autres maladies dermatologiques bien connues, comme l’acné grave ou le psoriasis.

 

Qu’est-ce qui cause l’hyperhidrose ?

Il existe deux types d’hyperhidrose :

L’hyperhidrose focale, également appelée hyperhidrose primaire, cause est indéterminée. Ce type d’hyperhidrose est localisée dans au moins une des régions suivantes :

  • Les aisselles (hyperhidrose axillaire)
  • Les mains (hyperhidrose palmaire)
  • Les pieds (hyperhidrose plantaire)
  • Le visage (hyperhidrose faciale)

Même si la cause de ce type d’hyperhidrose est inconnue, la façon dont elle affecte les gens semble reliée à l’hyperactivité du système nerveux central, causant ainsi une suractivité de la stimulation des glandes sudoripares locales.

L’hyperhidrose généralisée, également connue comme hyperhidrose secondaire, est elle, causée par un autre problème sous-jacent (p. ex., des problèmes endocriniens, la ménopause, l’obésité, des dommages nerveux et, rarement, certains types de médicaments). Ce type d’hyperhidrose se développe généralement sur l’ensemble du corps et est habituellement traité en soignant la condition sous-jacente.

Traitement

Il y a plusieurs façons de traiter l’hyperhidrose :

  • Des traitements topiques
  • L’iontophorèse
  • Des injections de BOTOX®
  • La chirurgie

 

Cabinet de Dermatologie Dr Agnès LIEBER-MBOMEYO et Dr Stefan WALTHER (SCM) 47, route de Lyon 67400 ILLKIRCH-GRAFF. Tél 03 88 79 10 55 secreteriat@drwalther.fr